Arts Résonances

Traversière du 21 octobre 2012

Traversière Jacques Rebotier

Voix Vives 2012 : merci et à l’année prochaine

Le festival de poésie Voix Vives de Sète a été, cette année encore, un plein succès. La scène de poésie française, étrangère et en LSF que nous y animions a attiré de nombreux spectateurs entendants comme sourds.

Nous remercions l’équipe du festival pour son accueil, pour donner toute sa place à la LSF comme langue de création, ainsi que les poètes étrangers et français venus nous faire partager leur poésie dans cette cour du 36 rue Paul Valery. Nous nous réjouissons d’avoir pu admirer cette année les créations en LSF des artistes sourds Djenebou Bathily (également slameuse, installée à Paris) et François Brajou (jeune poète montpelliérain qui se produisait pour la première fois sur scène).

Des performances ont par ailleurs eu lieu près du Bar du Plateau, faisant collaborer les interprètes Carlos Carreras et Igor Casas avec les membres du collectif Interférences (Benjamin Carbonne, Antonio Rodriguez Yuste, Stéphane Carbonne) et Hocine, artiste et slameur sourd de Toulouse.

Des photos et vidéos supplémentaires seront mises en ligne aussi rapidement que possible.

Nous réfléchissons avec les organisateurs du festival à de nouveaux développements pour l’an prochain. Vous serez, bien sûr, tenus au courant.

PS : vous trouverez un reportage de France 3 Hérault consacré au festival à cette adresse.

Festival Voix Vives de Sète 2012 - LSF

Du 20 au 28 juillet se tiendra à Sète le festival de poésie Voix Vives. Il réunira plus de 100 poètes contemporains venus du tour de la Méditerrané et de nombreux artistes, musiciens, etc…

L’association y anime une scène de poésie en français et langue des signes française. Les lectures en français seront traduites en langue des signes et les créations signées traduites en français.

La programmation sera la suivante :

Le Festival se déroule dans le vieux quartier des pêcheurs, un lieu magnifique, au-dessus du port.

Notre association Arts Résonances est invitée par le festival à animer une scène où, chaque soir, deux poètes sont traduits en LSF.

Chaque jour, de 18h00 à 19h00, au Jardin, 36 rue Paul Valéry, un poète français, et un poète venu d’ailleurs, seront traduits en LSF par les interprètes de Des’L, ainsi que par des artistes sourds : Vincent Badiou et Alicia Guichou.

Le 23 juillet, une création en LSF sera présentée par François Brajou.

À chaque lecture, les textes en français seront mis à la disposition des spectateurs sourds qui le demanderont.

Par ailleurs, le festival invite la poète et slameuse sourde, Djenebou Bathily, à montrer ses créations en LSF. Djenebou Bathily se produira :

Lundi 23 juillet de 18h à 19h
Poésie en langue des signes au Jardin, 36 rue Paul Valéry.

Mardi 24 juillet de 17h à 18h
Poésie hors champs – Chapelle du Quartier Haut, Grande Rue Haute

Vendredi 27 juillet de 12h30 à 13h
Poésie de plein fouet – Open Space / Infr’action, 8 rue Garenne

À chaque fois, une traduction en français sera lue par un comédien.

Enfin, un poème de Michel Thion sera traduit en LSF par Alicia Guichou le 25 juillet entre 12h00 et 13h00 lors de la « lecture musicale apéritif ».

L’entrée des lectures est libre et un interprète sera disponible pour les discussions après les lectures traduites en LSF.

PROGRAMMATION 2012
POESIE EN LANGUE DES SIGNES

21/07 Liliane Giraudon (France) / Stratis Pascàlis (Grèce)

22/07 Jacques Ancet (France) / Eduardo Chirinos (Pérou / Méditerranée dans le monde)

23/07 Saïd Hadef (Algérie) / Djenebou Bathily (slameuse sourde française)

24/07 Geneviève Raphanel (France) / Nuno Júdice (Portugal)

25/07 Rachida Madani (Maroc) / Albin Bonnet (France-Occitanie)

26/07 Jean-Claude Martin (France) / Mahmoud Abuhashhash (Palestine)

27/07 Lili Frikh (France) / Branko Čegec (Croatie)

28/07 Jean-Luc Despax (France) / Haydar Ergülen (Turquie)

Vous pouvez trouver de plus amples informations sur le site du festival.

Traversière – 1er juin

Vendredi 1er juin, Brigitte Baumié présentera son nouveau texte, Le Train, pièce à cinq personnages qui sera lue par Juliette Peytavin, Amélie Vissol, Elio Possoz, Yann Boudier et Michel Thion.

La lecture aura lieu à 20h30 au 4 rue du Monument à Teyran et sera suivie d’une rencontre avec l’auteur et les lecteurs autour d’un petit grignotage.

Renseignements, réservation : appeler le 04 67 59 09 21 / 06 82 21 95 37 ou envoyer un mail à artsresonances@wanadoo.fr.

Le train de Brigitte Baumié

Prix de la Fondation EDF

Le 14 mai 2012, l’association s’est vue remettre par la Fondation EDF l’un des prix du Trophée des Associations, dans la catégorie Culture, pour son action de transmission de la littérature auprès des jeunes sourds.

Programmation des « Poésies Traversières » 2011 - 2012

Les Traversières ont toujours lieu à Teyran, 4 rue du monument.

Elles se décomposent de la façon suivante :

17h30-19h30 : atelier d’écriture.

20h30 : lecture.

Vendredi 25 novembre : Pierre Guéry
Voyageur dans la géographie du monde et dans celle de l’intime, Pierre Guéry se déplace sans cesse d’une discipline à l’autre pour explorer une écriture poétique que l’on pourrait qualifier de transgenre tant ses influences sont nombreuses et diverses. Cet espace d’expériences multiples et décloisonnantes, nourri aussi bien de littérature, de théâtre, de poésie sonore que d’anthropologie, d’arts martiaux, de psychanalyse et de danse butô, oriente sensiblement son approche d’une poésie scénique également marquée par ses nombreuses collaborations avec d’autres artistes (danseurs, vidéastes, comédiens, musiciens, plasticiens). Ses recherches ryhthmiques et mélodiques sur le phrasé de la parole, son usage du cri et de la voix comme éléments essentiels d’une corporalité du poème, son attention portée au geste et à la transmission d’énergie répercutent des thèmes récurrents – complexité de la sexualité, enfermements dans le rêve et l’illusion, maladie mentale, incarcération, assignations identitaires, séparations… Elles n’excluent ni le jeu, ni la fiction, et forment ce qu’il appelle volontiers des « parloirs », dans lesquels les structures sonores et visuelles fondent souvent elles-mêmes le sens de ce qui y est dit.

Vendredi 13 janvier 2012 : Ito Naga
Né en 1957, Ito Naga est astrophysicien. Il a publié son premier livre, Je sais, chez Cheyne éditeur en 2006 (cinquième édition en 2010). Il lira des extraits de Je sais et Iro Mo Ka Mo (la couleur et le parfum) également chez Cheyne.
Poète des formes brèves et discrètes, aux aphorismes méditatifs, à l’ironie douce, Ito Naga est de ceux qui nous font penser autant qu’ils nous font rêver.

Samedi 4 février 2012 : Patricio Sanchez
Né au Chili en 1959, il arrive en France en 1973, puis après des voyages, des tentatives de retour au pays, il s’installe en France. Son dernier ouvrage, le parapluie rouge est paru aux éditions Domens. Témoignage du déracinement et de l’antipoésie, cette dernière étant un choix d’écriture, inventée par l’antipoète et mathématicien Nicanor Parra, univers qui va de l’ironie au langage quotidien, s’inspirant parfois des lieux communs, de la critique sociale ou de l’humour noir. Dans la préface du Parapluie Rouge, Jean Joubert signale que l’auteur de ce recueil « exprime tour à tour sa révolte et une célébration de ce que les surréalistes appelaient « le merveilleux quotidien ».

Vendredi 16 mars 2012 : Mariette Navarro
Née à Lyon en 1980. Formée comme dramaturge à l’école du Théâtre National de Strasbourg, elle partage son temps entre théâtre et écriture. Alors Carcasse est son premier livre. « Allons, une chose est sûre, Carcasse nous ressemble étrangement, qui cherche une présence si maladroitement, si avide d’humanité dans sa demande incertaine et naïve. Avec humour, par traits et mouvements successifs, Mariette Navarro peint ici un rejeton du Plume de Michaux aux prises avec le monde, avec les autres, avec l’époque : Carcasse voudrait être contre, mais doit faire avec. Et si cette embarrassante contradiction était, pour Carcasse comme pour nous, le seuil à franchir ? » (Jean-Pierre Siméon)

Vendredi 4 mai et 1er juin 2012 : Programmation en cours.